Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 22:34

La chape d'enrobage est posée avec un adjuvant spécifique pour fluidifier le béton.

 

CIMG1184.JPG

 

Le carreleur travaille sur chape fraiche. L'ensemble du bas sera avec des carreaux 30x60 de couleur gris/olive (ok la couleur n'est pas très nette). La salle de bain est en carrelage blanc imitation bois.

CIMG1265.JPG

 

CIMG1267.JPG

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 18:25

 

 Décembre 2011 : Après une petite semaine de séchage de la chape de ravoirage, nouCIMG1165s posons l'isolant TMS FS de 56 mm avec un R = 2,6 m².K/W. Ce sont des plaques de 1 m x 1,2 m, très simple à poser et à découper. Nous les stotchons entre elles, mais c'est un peu superflux, vu que nous allons couler du béton traditionnel.

 

Puis la société Bio-energie nous apporte le matériel (dérouleur, agraffeuse) et les fournitures (agraffes, tuyaux, adjuvant pour chape d'enrobage) pour placer les tuyaux du plancher chaufffant. Après 2 heures d'explications, nous mettons 2 demi-journées à 2 pour poser les tuyaux Rehau sur 110 m².

 

Prochaines étapes : raccordement de la maison en eau par le plombier, purge des tuyaux et enrobage des tuyaux par 1,5 cm de béton

 

 CIMG1180

Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 10:22

En même temps que la pose des cloisons, les électriciens (prises électriques, plafonnier et applique, interrupteur) et le plombier (arrivée d'eau dans les sanitaires et arrivée d'eau pour radiateur) sont venus pour positionner leurs cables à travers toutes les pièces de la maison. Les cables sont fixés au sol pour éviter qu'ils remontent à la surface lorsqu'on coule la chape. Les cloisons sont refermées par les plaquistes

 

CIMG1143.JPGNous avons alors tracé, à l'aide d'un laser, la hauteur du sol fini (h = 0) puis celle de la chape de ravoirage (h= -15 cm au RDC). Soit 7 cm de chape au RDC et à l'étage = environ 13 m3.

CIMG1144.JPG

Les murs sont protégés avec du polyane pour éviter les projections de béton et trop d'humidité sur le plâtre et les placo. On a un peu peur de ne plus voir nos traits, mais finalement, le béton maigre n'accroche pas et les traits étaient bien visibles. Nous faisons également des repères avec des règles ou des plots en béton au milieu des pièces. Mais là, on aurait pu s'abstenir, car ils nous ont gêné.

CIMG1145.JPG

 

 

 Mercredi 23 novembre, la toupie avec pompe (PUMI) arrive. Nous allons couler une chape maigre (dosé à 200 kg de béton + superplastifiant + retardateur de prise). Nous avons l'impression de participer à une expérimentation, il y a sur le chantier : un commercial, un technicien, un responsable régional et le chauffeur de la centrale à béton. De plus le chauffeur n'a jamais utilisé les tuyaux de diamètre 60 et surtout, il n'a pas les raccords nécessaires. Bref ça patauge pendant 30-45 min. Puis ils se décident à utiliser les tuyaux de 100 mm, c'est bien plus lourd à bouger mais on arrive quand même à passer dans toutes les pièces.

 

CIMG1161.JPGDe notre coté, nous sommes 4 pour réceptionner, répartir égaliser et débuller le béton.

 

 

5-7 jours de séchage sont prévus.

Prochaines étapes au RDC : positionner les bandes périphériques en polystyrène expansé, les plaques d'isolant de 6 cm et les gaines de plancher chauffant.

A l'étage, on laisse sécher au moins pendant 3-4 semaines, car là-haut pas de plancher chauffant (radiateur basse température), on posera du plancher flottant.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Valou31
  • Le blog de Valou31
  • : Autoconstructeur d'une maison contemporaire BBC dans le nord de Toulouse, suivez l'avancement de nos travaux.
  • Contact

Catégories