Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Février 2010

Une fois les poutres eIMG_0056.JPGn place, nous solidifions l'ensemble en réalisanIMG_0058.JPGt un coffrage. Avec des petites ou grosses planches de coffrage, des serres joints et en dernier ressort des piquets, des traverses de chemins de fer ...














L'étape suivante est la pose des tuyaux d'évacuation. Et là c'est la galère dans le froid, devoir réfléchir en 2 D mais également en 3 D, le tout dans le froid.............
IMG_0059.JPG















IMG_0061.JPG


Pour nous réchauffer, on se lance également dans la pose des entrevous céramique de l'abri voiture












On revient aux évacuations. Pour les maintenir les pentes dans le temps, on réalise des petits plots de béton, puis on ajoute du sable. L'ensemble devrait être stable dans le temps.


IMG_0128-copie-1.JPG

Mars 2010

On s'attaque maintenant aux entrevous en polystyrène super isolant. Le hic est quand les poutrelles tombent juste au dessus les évacuations, il faut alors décaler le tout ...

Francis s'attaque au positionnement des poutrelles et je m'occupe des découpes des entrevous polystyrène.IMG_0129.JPG



Le rectangle du fond (chambre parentale, SDB, dressing et bureau) a des poutrelles de longue portée, il est nécessaire de les étayer pour éviter qu'elles ne s'écroulent lors du coulage du béton. Il a fallu placer les entrevous en polystyrène puis caler le tout avec de larges planches sans lever l'ensemble. Voici une vue de dessous :
IMG_0131.JPG

Mi mars, on réalise sous le garage, une tranchée de 80 cm de profondeur pour l'arrivée d'eau. Elle devrait être hors gel.

IMG_0134.JPG
On place également les fourreaux pour l'électricité et le téléphone dans le vestiaire.

Prochaine étape, la cuisine (eh oui ce carrée est bien la cuisine). On doit la débarraser des chutes de polystyrène, finaliser les conduits d'évacuation, placer les poutrelles et les entrevous polystyrène.
IMG_0135.JPG

Le temps presse, deux copains viennent nous donner un coup de main avec une date limite pour couler le béton. Il faut installer les ferrailles au dessus des poutres, les poutrelles selon le plan fourni par le fournisseur de poutrelles et poutres. IMG_0161.JPG
IMG_0160.JPGIMG_0162.JPG

On injecte de la mousse expansée autour des évacuations pour éviter que le béton fluide ne s'y engoufre et assurer l'isolation thermique.













Entre les les poutres avec bécquets, on installe des chevilles et on  visse des planches de coffrage

IMG_0165.JPGIMG_0166.JPG



En suivant, nous installons les treillis et les attachons entre-eux.
Le lendemain (17 mars), grand jour : nous coulons le béton (et bien-sûr j'ai oublié l'appareil photos). Au dernier moment, nous décidons de rajouter 2 cm de béton car le treillis est très proche de la surface et nous n'avons pas les 4 cm nécessaire de béton. On coffre tout le tour avec des fines planches. Nous utilisons du béton fluide (15 m3).

 

IMG_0169.JPG

 

Tout notre travail préliminaire et maintenant invisible....

Une pause de 3 semaines s'impose pour assurer un séchage de qualité.

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Valou31
  • Le blog de Valou31
  • : Autoconstructeur d'une maison contemporaire BBC dans le nord de Toulouse, suivez l'avancement de nos travaux.
  • Contact

Catégories